Amanita echinocephala
(Vittad.) Quél. 1872

Amanite épineuse

Amanita echinocephala
Amanita echinocephala
Amanita echinocephala

L'Amanite épineuse,

Phellin tuberculeux.

une amanite toute couverte de petites verrues blanches, pyramidales, pointues, épineuses, parfaitement réparties concentriquiement sur l'ensemble du chapeau (de 6 à 12/15 cm blanc-sale, ivoire), au moins quand elle est jeune ; ensuite ces verrues peuvent avoir partiellement ou totalement disparues. Les lames libres à légèrement adnées sont blanches avec un très léger reflet verdâtre ; l'arête peut être garnie de quelques flocons. Le pied robuste, 3 x 20 cm, est couvert à la base de petites verrues plus ou moins pointues, il se prolonge souvent en un bulbe en pivot, radicant. L'anneau blanc est large, membraneux, strié sur la face supérieure, floconneux comme crénelé à la marge.

Une amanite thermophile, méridionale, qui fera tout de même quelques apparitions plus au Nord les années les plus chaudes, sous couvert de feuillus, surtout sous les chênes.
Une amanite à la comestibilité douteuse, controversée, à rejeter !

Synonymes :

Agaricus echinocephalus
Lepidella echinocephala
Aspidella echinocephala
Armillaria echinocephala
Amanita aculeata

-----------------------

Autres noms communs :

Amanite à verrues
Amanite écailleuse

----------------------
de : Igelwulstling
.uk : Solitary Amanita
.cz : Muchomůrka ježohlavá
.hu : Tüskés galóca
.sk : Muchotrávka ostnatá