Amanita pantherina
(DC. : Fr.) Krombholz 1846

Amanite panthère


Amanita pantherina
Amanita pantherina
Amanita pantherina

L'Amanite panthère,

Amanita pantherina

une amanite extrêmement toxique, attention donc d'autant que c'est un champignon éminemment variable !
Le chapeau, de taille moyenne, 10 cm, tout d'abord globuleux pour s'aplanir ensuite, est assez peu charnu. Le revêtement est luisant, très variable de couleur, du café au lait, gris-brun au brun-rougeâtre-foncé, couvert de petites verrues concentriques, vite détersiles, farineuses, blanches ; la marge est nettement sillonnée sur les sujets les plus anciens. Les lames sont blanches, libres, serrées, ventrues.
Le pied est trapu puis s'allonge, s'étire nettement ; à la base un bulbe à rebord bien net est surmonté de quelques bourrelets en hélice ; à mi hauteur l'anneau membraneux assez étroit est vite pendant, fugace, entièrement blanc pur, non strié. La chair tendre, fragile est blanche, immuable, la saveur est douce, l'odeur peu marquée, légère de radis. Une amanite commune en certains endroits, sous feuillus, hêtres, chênes et conifères (plus montagnarde, plus foncée et moins striée), de la plaine à la montagne, de juillet à novembre.


Synonymes :

Agaricus pantherinus
Amanitaria pantherina
Venenarius pantherinoides

Recherche :

Autres noms communs :

Fausse golmotte
de : Pantherpilz
.uk : Panther Cap
.cz : Muchomurka tygrovaná
.se : Panterflugsvamp
.fi : Pantterikärpässieni