Armillaria mellea
(Vahl) P. Kumm. 1871

Armillaire couleur de miel


Armillaria mellea, Armillaire couleur de miel.
Armillaire couleur de miel
Armillaria mellea, Armillaire des feuillus, Armillaire couleur de miel

L' Armillaire couleur de miel

Armillaria mellea, Armillaire couleur de miel.

est très commune en sous-bois de juillet à novembre, parasite virulent puis saprophyte sur bois principalement de feuillus, plus rarement sur résineux. Elle pousse en touffes denses sur les racines, la base des troncs ou plus haut quand celui-ci est mort ou mourant. Mais on peut la trouver aussi épars, au sol, et alors elle est de taille plus imposante que la normale.

Le chapeau, jusqu'à 10 cm, est jaune- olivacé, couleur miel, il est couvert de fines squamules brunes, labiles, concentriques, qui se resserrent fortement vers le centre, revêtement légèrement gras à l'humide. Le pied cylindrique légèrement fuselé atténué vers la base (=> 1,5 x 15 cm), est pâle et strié au dessus de l'anneau, concolore et légèrement floconneux au dessous, lequel anneau membraneux persistant blanchâtre avec des flocons jaunâtres sur le dessous.

La chair blanche est nettement fibreuse dans le pied, la saveur est légèrement amère, astringente et l'odeur pas toujours agréable de substances oléagineuses, de camembert.

Considérée longtemps comme comestible acceptable après blanchiment, aujourd'hui, suite à pas mal d'intoxications gastro-intestinales, il est fortement conseillé de ne pas consommer cette armillaire, tout comme d'ailleurs les autres membres de la famille (voir Armillaria ostoyae)


Quelques Synonymes :

Agaricus annularis
Agaricus annularius
Agaricus melleus
Armillariella mellea
Clitocybe mellea
Omphalia mellea

Autres noms communs :

Armillaire couleur de miel
Tête de méduse
Souchette
Armillaire des feuillus