Boletus edulis
Bulliard : Fr. 1782


Cèpe de Bordeaux


Boletus edulis
Boletus edulis
Boletus edulis

Le Cèpe de Bordeaux,

Boletus edulis

un excellent comestible et pour beaucoup, le roi des champignons !

Un cèpe au pied obèse, imposant, le plus souvent orné, sur la moitié supérieure, d'un réseau en relief, blanc sur fond concolore au chapeau ou plus pâle, gris blanc, réseau parfois nul ou imperceptible. Le chapeau, qui peut prendre des proportions exceptionnelles, jusqu'à 25 cm de diamètre, est d'une couleur typique café au lait, brun-ocré, brun roussâtre ; Il lui arrive même d'être tout blanc ! Ce chapeau est nettement lubrifié à l'humide, il restera toujours légèrement gras, même au sec. La marge est très généralement dessinée d'un fin liseré de blanc, moins évident quand le champignon vieillit..Les pores sont minuscules, blancs, immuables à la pression. La chair est blanche, immuable, ferme du moins tant que le champignon est encore jeune. Chair blanche ! Oui, sauf directement sous le revêtement du chapeau où l'on trouve à la coupe un fin liseré brun-rougeâtre, caractère d'importance en cas de doute pour la confirmation de l'espèce.
Puis le pied s'allonge, la chair s'amollit, les pores se colorent de jaune-olive à brun-vert ; pour certains, il devient trop avancé, trop vieux, pour d'autres, c'est seulement le moment de le récolter !

Du mois de juillet au mois de novembre, sur sols acides ou calcaires, un champignon mycorrhizien qui s'adapte à toutes sortes d'hôtes, feuillus comme résineux, du bouleau jusqu'à l'épicéa, peu importe, si la saison est bonne, température et humidité, on pourra le récolter un peu partout, de la plaine jusqu'à la moyenne montage (1800 mètres).


Quelques Synonymes :

Boletus betulicola
Dictyopus edulis
Tubiporus edulis
Boletus quercicola
Gyrodon filiae

Autres noms communs :

Potiron
Bolet comestible
Polonais

.de : Steinpilz
.uk : King bolete
.nl : Eekhoorntjesbrood
.no : Steinsopp
.dk : Spiselig rorhat
.se : Karljohan