Cantharellus cinereus
(Pers.) Fr. 1821

Chanterelle cendrée


Cantharellus cinereus
Cantharellus cinereus
Cantharellus cinereus

La Chanterelle cendrée

Cantharellus cinereus, Pseudocraterellus cinereus.

quand on l'aperçoit de loin, une tache noire sur les feuilles mortes, immédiatement vient à l'esprit un nom, Trompette-des-morts. Mais très vite, même avant la cueillette, l'erreur s'estompe ! Cette chanterelle cendrée, déjà est plus petite, 6 cm de haut, et son chapeau, est bien plus crispé, lobé que sa grande cousine ! Cueillez-la, tournez-la, et l'erreur n'est plus possible. Cette ‹‹ trompette cendrée ›› présente un hyméniun non lisse mais plissé, en fait, c'est une chanterelle, totalement noire sur le dessus, d'un beau gris bleuté sur le dessus. Le chapeau est en entonnoir, en trompette, fibrilleux, perforé au centre par un ombilic qui se poursuivant à l'intérieur du pied, creux, s'évase vers la base. La chair est très mince, la saveur douce, l'odeur fruitée de mirabelle, finalement, comme une chanterelle !

Un très bon comestible, malheureusement bien peu commun, sous feuillus, hêtres, chênes, châtaigners, formant de petites touffes éparses de l'été à l'automne, parfois même en mélange avec la "vraie" trompette-des-morts.


Quelques Synonymes :

Craterellus cinereus
Pseudocraterellus cinereus
Cantharellus hydrolyps
Craterellus australis
Helvella hydrolips
Merulius cinereus

Autres noms communs :

Craterelle cendrée


de : Grauer Pfifferling
.cz : Liška šedá
.se : Grå kantarell
.sk : Kuriatko sivé