Clitopilus prunulus
(Scopoli) P. Kumm. 1871

Clitopile petite prune

Clitopilus prunulus
Clitopilus prunulus
Clitopilus prunulus

Clitopile petite prune,

mais aussi Farineux ou encore Meunier pour décrire un champignon qui sent très fort la farine fraîche, odeur si forte qu'après manipulations, les doigts sont si fortement imprégnés de cette odeur qu'il devient bien difficile de cerner correctement d'autres senteurs.
Le chapeau, jusqu'à 12 cm, est convexe puis vite étalé, déprimé, déformé par une marge fine, enroulée puis ondulente ; le revêtement est velouté, pruineux, gras à l'humide, blanchâtre ou légèrement grisâtre. Les lames nettement décurrentes sont serrées, peu larges, souples, blanches puis rosées par les spores ► Clitopile petite-prune.. Le pied est concolore, pruineux, central ou excentré, trapu. La chair est molle, très fragile, cassante au moindre choc, blanche et présente une très forte odeur de farine.
Sous feuillus ou sous conifères, en lisières dans les mousses ou dans les herbes, un champignon commun, fréquent du mois de juillet au mois d'octobre ; un champignon de bonne qualité, très rarement attaqué par les larves, mais réservé aux spécialistes en raison de diverses confusions possibles avec l'Entolome livide ou divers Clitocybes blancs.

Autre particularité de ce Clitopilus prunulus : là où vient le Meunier, un jour ou l'autre viendra le cèpe ! ► Clitopile petite-prune, Garde cèpe, Mère du cèpe.
D'où ces autres noms communs : Garde cèpe, Mère du cèpe ... tout un programme.

Autres communs :

Farinet
Meunier
Garde cèpe
Mère du cèpe
Mousseron
Langue de carpe
Clitopile pruineux

Recherche :

Autres langues :

.de : Mehlräsling
.uk : Miller
.cz : Mechovka obecná
.dk : Gråhvid melhat
.fi : Jauhosieni
.hu : Kajsza lisztgomba
.lv : Zidainaplumene
.nl : Grote molenaar
.no : Melsopp
.se : Mjölskivling
.si : Navadna mokarica
.sk : Machovka obycajná