Coprinopsis picacea
(Bull.) Redhead, Vilgalys & Moncalvo 2001

Coprin pie

Coprinopsis picacea
Coprinopsis picacea.
Coprinopsis picacea.

Le Coprin pie,

très certainement le champignon le plus simple à identifier avec ses tonalités rappelant l'oiseau, la pie au plumage noir taché de blanc, malheureusement pour les amateurs croqueurs, simple à identifier mais sans aucun intérêt, odeur et saveur peu agréables, de goudron !
Au tout début de sa vie, le chapeau est totalement recouvert par le voile blanc, laineux, cotonneux, puis très très vite, le coprin s'élève, le chapeau gonfle, le voile se rompt laissant apparaître le revêtement tout d'abord brunâtre pâle puis brun plus soutenu et enfin noir plus ou moins intense. Idem pour le pied qui, en s'allongeant (jusqu'à 20 x 1,5 cm), se déchire en petites mèches retroussées, labiles ; la base est souvent légèrement renflée. Les lames toutes jeunes sont blanches « Coprinopsis picacea » mais très rapidement virent au noir par les spores.
Un coprin, commun pour les uns, rare à très rare pour d'autres, sur sols calcaires, sous divers feuillus notamment le hêtre « Coprinopsis picacea  : et en voilà un si amoureux du hêtre qu'il n'en lâche plus sa feuille ! », du mois d'août au mois d'octobre.

Synonymes :

Coprin noir et blanc
------------------------

Agaricus picaceus
Coprinus picaceus

-----------------------

Autres langues :

de : Specht-Tintling
.uk : Magpie Inkcap
.cz : Hnojník strakatý
.dk : Skade-blækhat
.fi : Ruutumustesieni
.nl : Spechtinktzwam
.no : Ruteblekksopp
.ru : навозник сорочий
.se : Rutbläcksvamp