Cortinarius alboviolaceus
(Pers. : Fr.) Fr. 1838

Cortinaire blanc-violet

Cortinarius alboviolaceus
Cortinarius alboviolaceus
Cortinarius alboviolaceus

Un cortinaire blanc-violet ou blanc-lilacin

au chapeau jusqu'à 8 (9) cm de diamètre, nettement bossu, mamelonné, en " casque anglais " ; les lames « Cortinarius alboviolaceus » sont échancrées sur le pied, concolores à l'ensemble quand jeunes puis très vite brun rouillé par les spores, l'arête est érodée, elle reste plus pâle que les faces. La chair, plutôt molle, est épaisse surtout au disque, blanchâtre plus ou moins lavée de violet, plus soutenu en partie haute du pied ; lequel pied (10 x 1,5 cm) est très généralement clavé à légèrement bulbeux. Il est concolore au chapeau à cortine assez abondante, fugace, blanche mais très vite brun-rouille par la sporée. La saveur est douce, l'odeur imperceptible.
Un cortinaire blanc-lilacin assez courant, de la plaine à la montagne, du mois de (juillet) août au mois de novembre, sous divers feuillus notamment hêtres, chênes, châtaigniers, bouleaux, un cortinaire assez simple à déterminer, dommage, il est vraiment sans intérêt culinaire !

Synonymes :

Agaricus alboviolaceus
Inoloma alboviolaceum

Recherche :

Autres noms communs :

Cortinaire blanc lilacin
---------------------

.de : Weissvioletter Dickfuß
.uk : Pearly Webcap
.cz : Pavučinec bělofialový
.sk : Pavučinovec bledofialový