Craterellus tubaeformis
(Fr.) Quél. 1888

Chanterelle en tube


Craterellus tubaeformis
Craterellus tubaeformis
Craterellus tubaeformis

La Chanterelle en tube,

Craterellus tubaeformis

une chanterelle en trompette, en entonnoir jusqu'à 6 cm de diamètre pour 8 de haut, avec comme caractère déterminant un hyménium fait de plis et non de lames, plis relativement bien formés, nettement décurrents, fourchus et de tonalité gris, gris-brun, ce qui la démarque nettement de la toute proche Craterellus lutescens, la Chanterelle jaune (ou jaunissante) à l'hyménium fait de plis, de rides moins bien dessinées et nettement plus jaunes.
Le pied est cylindrique, régulier ou irrégulièrement bosselé, sillonné longitudinalement, vite creux, prolongeant l'opercule du chapeau.

Assez commune, en troupes, une chanterelle certes moins estimée que la Girolle, mais tout à fait correcte d'autant que l'on peut très facilement la sécher, un champignon à rechercher dans les lieux humides, moussus, acides ou calcaires, parmi les feuilles mortes ou parfois directement sur le bois mort, bien décomposé, imbus de conifères comme de feuillus, du mois de (juillet) septembre au mois novembre (décembre).


Quelques Synonymes :

Craterellus tubaeformis
Cantharellus tubaeformis

Autres noms communs :

Chanterelle en trompette
Chanterelle grise
Girolle grise
Craterelle
Chanterelle en entonnoir
de : Trompeten-Pfifferling
.uk : Trumpet Chanterelle
.se : Trattkantarell
.no : Traktkantarell
.nl : Trechtercantharel
.dk : Tragt-kantarel