Discina parma
J. Breit. & M. Geest. 1973

Discine en bouclier

Gyromitra parma, Discina parma.
Gyromitra parma, Discina parma.
Discina parma, Gyromitra parma.

La Discine en bouclier,

Discina parma, Gyromitra parma.

quand elle est jeune, est en forme de bouton, de coupe avec bords plus ou moins relevés vers le haut, puis, le champignon grandit, s'étale, se ride par le centre, se recroqueville sur lui même, les bords se repliant, passant vers le bas puis, peu à peu, sous le chapeau. L'ensemble mature peut atteindre 5 à 10 cm de diamètre pour 3 à 6 de haut. C'est un asco, la partie fertile est la partie visible, celle du dessus, et quand il est jeune, cet asco présente une tonalité uniforme jaune-brun pâle, puis vire lentement au brun-rouge. La partie en dessous, partie non fertile, est bien plus pâle, beige-clair, passant au blanc pour le pied. Celui-ci est lacuneux, sillonné, s'évasant largement vers le haut, jusqu'à 3 cm de diamètre pour 5 de haut.La chair est épaisse, rigide, cassante, brun pâle, la saveur est douce, l'odeur insignifiante.
Directement sur les bois pourrissant à terre et bien humides d'érables, de frênes, aunes et autres bois des forêts riveraines ou directement au sol mais toujours en relation avec des débris ligneux, cette Discine en bouclier (parma = petit bouclier rond) est typiquement printanière, du mois d'avril à fin mai (juin) et pourra se confondre facilement à Discina perlata, mais celle-ci vient sur conifères ou encore à Disciotis venosa, cette dernière facilement identifiable à sa forte odeur chlorée, ces deux dernières étant aussi printanières.
Et comme toujours, en cas de doute, la micro départagera l'ensemble ; la spore est elliptique, hyaline, triguttulée, lisse immature puis réticulée et garnie d'appendices épineux aux deux pôles.

Synonymes :

Gyromitra parma

Autres noms communs :

Gyromitre en bouclier


.de : Schildförmige Scheiben-Lorchel
.cz : Destice okrouhlá
.dk : Flad stenmorkel
.sk : Discinka žltohnedá