Lactarius chrysorrheus
Fr. 1838

Lactaire à lait jaunissant

Lactarius chrysorrheus
Lactarius chrysorrheus
Lactarius chrysorrheus

Le Lactaire à lait jaune d’or,

un lactaire très commun sous les hêtres et les chênes, de juillet à novembre, parmi les mousses, caractérisé par un latex blanc abondant qui vire au jaune d'or en quelques minutes à la cassure ou la blessure. Le chapeau est brillant, gras, légèrement visqueux à l'humide puis vite sec, beige orangé, il est zoné ou creusé de scrobicules ►Lactarius chrysorrheus concentriques, de fossettes plus foncées, orange roussâtre, rougeâtres ; la marge est concolore, enroulée jeune. Les lames sont serrées, très inégales, larges, quelques-unes fourchues surtout vers le pied, adnées décurrentes, d'abord blanc crème puis crème orangé pâle à rose chair ►Lactarius chrysorrheus, elles se tachent de roussâtre. Le pied, 7 x 2 cm, est un peu plus pâle que le chapeau, il est lisse ou à peine creusé de quelques fossettes ; plein jeune, puis vite creux. La chair est épaisse, ferme, blanchâtre vite colorée de jaune par le lait. La saveur est amère, très piquante, l'odeur faible mais agréable.
Un lactaire qui, pour peu que l'on soit un peu attentif, ne pose vraiment aucun problème à la détermination, à rejeter en raison de sa forte âcreté.

Synonymes :

Galorrheus chrysorrheus
Lactifluus chrysorrheus
Lactaire à lait jaune d’or

Recherche :

Autres langues :

.de : Goldflüssiger Milchling
.uk : Yellowdrop Milkcap
.cz : Ryzec zlatomléčný
.hu : Sárgatejű tejelőgomba
.nl : Zwavelmelkzwam
.no : Gul eikeriske
.dk : Svovlmælket mælkehat
.se : Gulmjölkig ekriska