Lactarius subumbonatus
Lindgren 1845

Lactaire chagriné


Lactarius subumbonatus
Lactarius subumbonatus
Lactarius subumbonatus

Le lactaire chagriné,

ou Lactaire ridé, au chapeau jusqu'à 7 cm de diamètre, mat, tout d'abord convexe, puis déprimé, souvent affaissé au disque avec parfois un léger mamelon aigu. Le revêtement, tout chagriné, rugueux, est séparable jusqu'à mi-rayon, de couleur uniforme, brun foncé à brun très foncé ► Lactarius subumbonatus ; la marge est fine et légèrement festonnée, lobée, concolore. Le pied est foncé lui aussi, brun, gris, noir sauf au sommet généralement plus pâle, il est vite creux, fortement ridé-froncé. Les lames sont adnées, décurrentes dans l'âge, peu serrées, fines, jaune orangé. La chair, ocre clair à jaune ochracé, est peu épaisse, la saveur douce et l'odeur fruitée, peu évidente sur le frais, évolue au séchage (environ 4 jours) vers le céleri feuille, la livèche ou ache des montagnes, herbe à Maggi. Le lait est aqueux ► Lactarius subumbonatus à blanchâtre, immuable, doux.
Sous feuillus, souvent sous les chênes, du milieu de l'été jusqu'à la fin de l'automne, dans l'herbe des sentiers, talus, clairières, sur la terres nues mais nettement humides, le bords des ornières.

Synonymes :

Lactifluus subumbonatus

Recherche :

Autres noms communs :

Lactaire ridé
Lactaire presque umboné
---------------------
.dk : Tæge-mælkehat