Pluteus romellii
(Britzelm.) Sacc. 1895

Plutée de Romell

 Pluteus romellii
 Pluteus romellii
 Pluteus romellii

Non comestible   Le Plutée de Romell,

un plutée assez facile à identifier sur le terrain : un pied jaune qui tranche nettement avec la couleur du chapeau et celle blanche puis rose des lames.
Le chapeau, jusqu'à 6 cm de diamètre, est conico-campanulé puis convexe, enfin plan avec généralement un petit mamelon. Le revêtement mat est granuleux, ridé réticulé surtout au disque, de tonalité assez variable ►  Pluteus romellii, du jaune-brunâtre ± pâle au brun sombre, la marge restant souvent plus pâle, jaunâtre ; elle est ou non striée suivant l'humidité. Les lames libres sont larges, ventrues, assez serrées, blanches ou légèrement jaune pâle dans la jeunesse, puis rosâtres, rose-brunâtre par les spores, l'arête peut être finement givrée. Le pied (6 x 0,6 cm) est cylindrique, facilement séparable du chapeau, fragile, cassant, fibrilleux sur sa longueur, blanchâtre ou blanc-jaunâtre en haut, plus jaune vif vers la base. La chair est blanche, jaune dans la base du pied, sans réelle odeur ni saveur.

Un plutée printanier, à voir dès le mois de mai et jusque tard en saison, sur divers restes ligneux de feuillus, surtout en zones humides, forêts riveraines.

Autres langues :

.cz : Štítovka Romellova
.de : Gelbstieliger Dachpilz
.dk : Gulstokket skærmhat
.fi : Lehtolahorusokas
.hu : Sárgalábú csengettyűgomba
.lv : Romella jumtene
.nl : Geelsteelhertezwam
.sk : Štítovka žltohlúbiková
.uk : Goldleaf Shield

Synonymes :

Agaricus romellii
Pluteus lutescens
Pluteus splendidus
------------------------

Recherche :