Russula nigricans
(Bull.) Fr.

Russule noircissante

Russula nigricans
Russula nigricans
Russula nigricans

La Russule noircissante,

une russule charnue, caractérisée par un rougissement plus ou moins intense de toutes les parties du champignon à la blessure, pour finalement noircir lentement, et totalement.
Le chapeau, jusqu'à 20 cm de diamètre, est blanchâtre puis envahi très vite de gris-brun, de gris-noir pour finalement totalement noircir dans la vétusté. Le revêtement est sec, à peine visqueux à l'humide, peu séparable. Les lames très espacées sont épaisses, cassantes, blanchâtres puis crème jaunâtre, elles rougissent fortement à la pression, puis noircissent. Le pied est court, trapu (8 x 3cm), concolore au chapeau, vite envahi de gris puis noir. La chair est dure, cassante, grenue, blanche, rougissant nettement puis noircissant à la coupe et, particularité de cette russule, peu putrescible, de sorte que certaines années, des carpophores totalement noirs, passent une partie de l'hiver, comme momifiés. La saveur est douce, l'odeur peu marquée ou légèrement fruitée.

Très commune, sous feuillus, surtout chênes et hêtres, et sous conifères, du mois de juillet au mois de novembre, une russule non toxique mais piètre comestible et de coloration bien peu engageante !

Synonymes :

Agaricus nigricans
Agaricus adustus
Agaricus elephantinus
Russula elephantina
Agaricus elephantinus
Russula eccentrica

Recherche :

Autres langues :

.de : Dickblättriger Schwärz-Täubling
.uk : Blackening Brittlegill
.cz : Holubinka černající
.dk : Sværtende skørhat
.hu : Szenes galambgomba
.lv : Melnganā bērzlape
.nl : Grofplaatrussula
.ru : Подгруздок чернеющий
.se : Svartkremla
.si : črneča golobica
.sk : Plávka černejúca